Jean-Pierre Hoschedé et Michel Monet sur les bords de l’Epte

CLAUDE MONET

1887-1890, h/t 76×96,5cm, Canada, Ottawa, National Gallery.


« Je suis dans le ravissement, Giverny est un pays splendide pour moi »

Claude Monet

C’est ce qu’écrit Monet à son ami Durand-Ruel lorsqu’il s’installe dans cette petite ville de Normandie en 1883. L’artiste est séduit par le cadre enchanteur des paysages qu’il découvre et par la maison, située sur les bords de l’Epte, qu’il loue et dans laquelle il s’est aménagé un vaste atelier.

C’est son ami et mécène Ernest Hoschedé qui lui fait découvrir la région en 1878. Il séjourne alors régulièrement chez lui à Vétheuil avec sa femme Camille et leurs deux fils, Michel et Jean. Mais après la mort de Camille, ce ne sont plus uniquement les beaux paysages qui retiennent le peintre à Giverny. En effet, depuis qu’il est veuf, Claude s’est rapproché de la femme d’Ernest, Alice Hoschedé. Les absences de son ami étant de plus en plus fréquentes et prolongées, c’est Claude qui vit principalement avec Alice et ses enfants. Lorsqu’Ernest annonce son retour auprès de sa femme, le peintre est alors bien embêté. Il cherche donc un endroit où installer et protéger sa grande famille recomposée.

C’est cette nouvelle unité familiale que représente Monet dans ce tableau. Son fils Michel et le fils d’Alice, Jean-Pierre, sont figurés sur la droite, indifférenciés. Leur présence se fond dans l’atmosphère lumineuse de ce paysage qui plait tant à l’artiste.

Cette installation à Giverny est aussi capitale dans la vie et la production du peintre qui, alors âgé d’une quarantaine d’années, est en plein épanouissement artistique. Il se détache quelque peu des préceptes impressionnistes pour une approche légèrement différente. Selon ses propres mots : « le motif est quelque chose de secondaire, ce que je veux reproduire, c’est ce qu’il y a entre le motif et moi ». Il endosse alors symboliquement l’héritage laissé par le père de la modernité, le peintre Edouard Manet, décédé peu de temps auparavant.



D’AUTRES OEUVRES DE L’EXPOSITION SO’ART
What's your reaction?
0none